Les spécificités d’une installation électrique dans le tertiaire

installations electriques tertiaires

L’électricité tertiaire, autrement appelée installation d’électricité dans un domaine professionnel, est au-delà de l’installation d’électricité à domicile. Elle régit en principe par la norme NF C 15-100. Alors, les règles sur la sécurité et les réglementations sont importantes et également compliquées à interpréter pour une installation de ce genre. Il y a donc des spécificités pour une installation d’électricité dans le tertiaire. Quelles sont ces spécificités ?

L’électricité tertiaire : de quoi s’agit-il ?

L’électricité tertiaire englobe de toutes les installations électriques dans le secteur tertiaire, c’est-à-dire dans les bureaux, les magasins, le secteur administratif, les hôpitaux. En fait, elle concerne les installations électriques d’usage professionnel, hors le secteur primaire (les activités de productions) et le secteur secondaire (les activités de transformation). L’installation qui est alimentée en électricité (courant faible et courant fort) doit pouvoir éclairer, chauffer, climatiser, sécuriser, rendre communicant et ventiler ces différents bâtiments.

Il est essentiel de savoir qu’une électricité tertiaire est composée avec une alimentation triphasée. Contrairement à une installation domestique, une installation électrique dans un domaine professionnel est totalement différente par rapport à une alimentation électrique monophasée. Pour faciliter l’installation, il est possible d’utiliser un logiciel pour installations électriques tertiaires. Vous pouvez obtenir plus d’informations en visitant ce site.

Les règles de sécurités pour une installation électrique dans le tertiaire

L’électricité tertiaire concerne les locaux ayant pour vocation d’accueillir le grand public ou des travailleurs. C’est pour cela que le respect des règles de sécurités est important. À part d’une installation électrique dans le tertiaire comme un logiciel pour installations électriques tertiaires, on peut aussi citer d’autres spécificités :

· Une alimentation triphasée : comme les installations industrielles, les installations tertiaires sont en triphasée. Elles comprennent alors 3 (trois) phases distinctes qui permettent de segmenter l’installation principale en 3 (trois) sous-installations. La puissance de ces installations est identique. Cette spécificité permet :

– Une puissance élevée (supérieure à 12kVA).

– De prévenir une baisse sur la tension du courant lorsque le compteur est éloigné par rapport à la zone de consommation.

– De faire démarrer de grandes machines avec des prises triphasées.

Une alimentation triphasée sous-entend un matériel différent et un tableau qui peut répondre à des caractéristiques de ceux d’une alimentation monophasée.

· Un coffret d’arrêt en cas d’urgence : un établissement qui reçoit du public est obligé d’être équipé d’un coffret d’arrêt d’urgence. En principe, ce sont les services de sécurités qui sont destinés à le manipuler et il doit être rouge.

· Un éclairage optimisé et très réglementé : en termes d’éclairage, la réglementation de la plupart des locaux dépasse d’une manière large du cadre dans la norme NF C 15-100. Pourtant, pour être plus productif, l’éclairage dans les locaux de travail devrait répondre à 2 (deux) notions principales : le confort visuel et la performance visuelle.

– Pour le confort visuel, il dépend du système d’éclairage, des sources de lumière et aussi le positionnement et le type des luminaires.

– La performance visuelle impose de respecter le niveau d’éclairement avec une valeur minimale suivant le type de tâche à effectuer (mécanique, travail de bureau…) et aussi de la nature de la partie éclairée (sanitaire, couloir…)

Bref, seul un professionnel qualifié peut s’y retrouver.

· Un éclairage de sécurité : autant que les habitations, les immeubles qui reçoivent du public et des travailleurs sont obligés d’avoir un éclairage de sécurité. En effet, il remplit 03 objectifs déterminant ses 3 composants :

– L’éclairage de sécurité (sécuriser l’évacuation des personnes)

– L’éclairage de balisage (signaler les issues en cas de secours)

– L’éclairage d’ambiance (éviter les effets de panique)

En cas de coupure, il doit rapidement prendre de relai.

Logiciel pour une installation électrique tertiaire

Les fonctions utilisées dans une installation résidentielle sont aussi utilisées pour une installation tertiaire. Pourtant, il y a d’autres fonctionnalités supplémentaires, par exemple :

· Calcul des longueurs de câbles, conduits, gaines, conduits, fils ;

· Bilan de puissance ;

· Mise en armoire ;

· Schéma unifilaire pour tertiaire ;

· Chauffage suivant la norme ;

· Ventilation double/simple flux.

Dans le tertiaire, le calcul des sections et des protections des câbles est obligatoire. Le calcul doit être en fonction de la norme C15-100.

Bref, un logiciel pour installations électriques tertiaires est très important pour ce genre d’alimentation.

Comment trouver un électricien spécialisé dans l’électricité tertiaire ?

Maintenir ou concevoir une installation électrique dans un local tertiaire ou une électricité tertiaire est une autre spécificité que du métier d’électricien classique. Il faut maitriser le fonctionnement d’un logiciel pour installations électriques tertiaires est indispensable. Il est alors essentiel de savoir bien choisir le bon électricien qui saura répondre à vos besoins sans créer d’autres problèmes. Pour cela, la méthode bouche-à-oreille est la plus simple. Si vous connaissez quelqu’un qui a le même problème que vous, n’hésitez pas à lui demander qui a su résoudre ses soucis. Toutefois, la solution la plus pratique consiste aussi à trouver un prestataire qualifié en ligne. Seulement, il faut rester très vigilant lors du choix, car il y a aussi des arnaqueurs.

Des appliques pour la montée d’escalier et l’esthétisme de son intérieur
Les différents types d’éclairages : guide et conseils